Quels sont les défis de la sécurité alimentaire?

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS);

« La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment et en toute dignité, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, salubre et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active.»

Voir plus qu’un don de nourriture et viser l'autonomie des gens avec des projets porteurs à court et long terme.

Jardin collectif : partager les tâches de cultiver et récolter en groupe.

Micromarché et épicerie communautaires : profiter de prix réduits par une offre et demande regroupée de grossiste, détaillants et producteurs locaux.

Magasin-partage : par une contribution de 10% du coût réel de l’épicerie, les gens ont accès aux denrées et le pouvoir de choisir ce qu’ils veulent  (pas nécessairement le cas lors de dépannage alimentaire.)

La première ligne pour diriger vers d’autres activités : comptoirs alimentaires, cafétérias communautaires, repas et collations dans les écoles et les camps de jour.

Initiative comme Bonne Boîte Bonne Bouffe : pour aider les gens démunis à inclure plus de fruits et de légumes frais dans leur alimentation quotidienne.

Dans une vue d’ensemble

  • Revenu suffisant pour répondre à ses besoins de base
  • Accès à un logement abordable
  • Accès à des marchés d’alimentation dans son quartier
  • Choisir des aliments sains et économiques
  • Cuisiner et conserver les aliments
  • Utiliser au mieux ses ressources (argent, temps, etc.)
  • Bon réseau d’entraide

(www.centraide-mtl.org/fr/enjeux/la-securite-alimentaire)