C’est quoi l’insécurité alimentaire et quels seraient les gestes pour améliorer la situation?

Selon la situation, cela se traduit par devoir choisir entre son loyer et son alimentation au risque de se priver pour nourrir ses enfants!

Il y a aussi une diminution de son apport alimentaire ou un manque d’aliments nutritifs parce que l’on part à l’école sans déjeuner ou l’on s’inquiète de manquer de nourriture.

(www.centraide-mtl.org/fr/enjeux/la-securite-alimentaire)

Trois grands défis majeurs

Réseautage des ressources:
Savoir qui fait quoi pour référer les gens aux ressources en permettant un approvisionnement et une distribution directe et efficace.

Structurer l’approvisionnement, la transformation et distribution auprès des organismes en sécurité alimentaire:
Si l’épicerie à grande surface met la viande à rabais ou la donne, cela en fera plus. Parfois, des gens bien placés donnent du gibier, du poisson et autres, mais s’ils en faisaient la promotion, les services ne fourniraient pas.

Éducation des citoyens et des organisations:
Si les gens n’étaient pas amenés à se prendre en main (ex. faire quelque chose tel que de participer au jardin communautaire ou apprendre à cuisiner), il serait plus difficile d’apprendre à se faire à manger et à se débrouiller.

Selon du Granit

Afin de permettre le maintien à domicile et de briser l’isolement (par des bénévoles qui passent et échangent 2-3 mots), la Popote roulante de repas congelés (financée par l’ASS) est livrée aux 2 semaines. Elle dessert les 20 municipalités dont les gens en perte d’autonomie. Avec la présence de la popote roulante, on vient diminuer les facteurs de malnutrition d’une population vulnérable à mobilité réduite ou en perte d'autonomie.

Si la popote ne distribue pas par manque de livreurs, plusieurs vont manger du riz blanc!