PAGSIS- Mandat de OEDC

Juillet 2014

Plan d'action gouvernemental pour la solidarité et l'inclusion sociale (PAGSIS) 

De janvier 2014 à juin 2015, l’OEDC a un mandat PAGSIS en transferts de connaissances et d’expériences afin de répondre aux besoins du milieu.

Fort de son expertise et de sa souplesse, l’Observatoire sera présent pour les Tables d’action locale de lutte à la pauvreté et d’exclusion sociale.

Voir les projets estriens financés par la CRÉ Estrie

Suite au recoupage des plans d’action de chacune des MRC,  des enjeux et des besoins ciblés ont répertoriés.

Voici le résultat :

7 MRC /  7                                                  

Soutien aux intervenants, organismes et communautés (mise en réseau/ concertation /Arrimage/Partenariat)

Transport commun et collectif (accès/mobilité) et communications

Logement (disponibilité, amélioration et/ou accessibilité)

Inclusion socioprofessionnelle

  6 MRC / 7       

Groupes cibles identifiés comme étant vulnérables

Sécurité alimentaire et services de dépannage (accès et cohérence des services,  mesures alternatives)

Santé et services sociaux

Services communautaires en lien avec la culture, les loisirs, le sport, etc.

4 MRC / 7

Sentiment d’appartenance et  d’empowerment et implication citoyenne

Formation, réussite et persévérance scolaire

Centraliser / Informer / Sensibiliser (ressources existantes et leur utilisation)

Démarche en cours

Au printemps, une tournée des tables a été réalisée afin de saisir la réalité des MRC de par leurs enjeux actuels, les retombées des projets en cours et les impacts advenant une rupture de financement.

D'ailleurs, cela nous permet d’avoir une vue d’ensemble régionale des besoins communs et spécifiques auxquels nous saurons répondre à l’automne.

Avec ces données recueillies, des bons coups seront ciblés et une fiche-synthèse par enjeux (ci-haut mentionnés) sera produite pour faciliter les démarches transférables.

Au terme du mandat OEDC-PAGSIS, nous souhaitons voir des communautés de pratique mises sur pied, À suivre!

 

Activités de transferts
de connaissances et d’expertises

Voici un formulaire de choix d’activités très simple à cocher. Ces activités
sont gratuites
 pour vous permettre d’y assister en grand nombre. L’OEDC se chargera d’organiser les activités ciblées pour vous les offrir.

                                   1.  Faites circuler le choix d’activités (réseaux, partenaires et membres).

                                    2.Compléter et retourner à liaison@oedc.qc.ca

                        3. S-v-p avant le mercredi 12 novembre. 

 

Transférez ce message à vos réseaux afin que le choix d’activités soit représentatif de vos milieux ! Nous compilerons vos « souhaits » et nous vous ferons parvenir un calendrier 2015.

Le financement AESIS accordé à l’OEDC est pour vous soutenir. En vous consultant,
on pourra mieux répondre à vos besoins. Peut-être découvrirez-vous des idées inspirantes pour vos montages financiers?

Voir le formulaire PDF

 

 

Détails du Formulaire
pour f
aire un choix éclairé par des avenues possibles

Transport en commun et collectif

Conférence- Se bâtir un réseau de services pour son territoire et adapté à sa clientèle diversifiée. Comment s’allier des partenaires pour signer des ententes adéquates et durables?

Journée de réflexion-  En partant de votre réalité, souligner des points d’intérêts et recueillir des pistes de solutions pour une meilleure offre en transport. Ces échanges interactifs susciteront peut-être l’intention d’une action commune.

 

Centraliser, informer et sensibiliser

Atelier- Pourquoi informer et comment le faire efficacement? Transmettre des idées de ressources financières, humaines et d’infrastructures (matérielles et logistiques) pour rejoindre les gens qui ont intérêt à recevoir l’information et faciliter la recherche d’information pour ceux qui veulent en trouver.

Visite-terrain- S’imprégner des éléments qui favorisent une communication plus large. Comment rendre accessible l’information aux citoyens, bénévoles, élus, etc. (par Internet, journal, radio, etc.)? Se déplacer pour voir concrètement les leviers et obstacles.

 

Formation, réussite et persévérance scolaire

Journée de réflexion- Réflexion collective autour de questions  sur  des initiatives en alphabétisation, en éducation populaire et civique, en transition, face aux employeurs, etc. pour des pistes de solutions.

Conférence-  Sur la persévérance et ses déterminants ou des astuces en interventions.

 

Services communautaires, culture, loisir, sport, etc.

Atelier- L’importance des activités dans l’attraction et la rétention et bien d’autres avantages pour la communauté. Comment favoriser la mise en place de services et d’infrastructures et augmenter l’implication des bénévoles?

Visite-terrain- Comment créer une collaboration intermunicipale pour une plus grande offre d’activités? Quel soutien pour le financement? Quelles sont les tendances en loisirs et ressources disponibles?

 

Alliance pour la solidarité et l'inclusion sociale

Mission et mandat

Au printemps 2010, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) dévoilait le Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010-2015 : Le Québec mobilisé contre la pauvreté. C’est dans le cadre de ce plan que les régions du Québec sont appelées à mettre sur pied des alliances pour la solidarité. Ces alliances permettent de rapprocher certaines décisions et certains leviers des milieux locaux et régionaux afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens qui vivent en situation de pauvreté.

L’essentiel de l’alliance estrienne repose sur la création d’un Fonds estrien de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, issu du Fonds québécois d’initiatives sociales du MESS. La région dispose d’une enveloppe de 3 185 936 $ pour la période 2012-2015 afin de réaliser des projets, initiatives ou interventions visant à améliorer la qualité de vie et lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

 

La CRÉ de l’Estrie a signé avec le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale une Alliance pour la solidarité et l’inclusion sociale. Cette Alliance permet la création du Fonds estrien pour la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale qui a pour mission de soutenir financièrement des initiatives, projets ou interventions pouvant intervenir à la fois sur les déterminants ou les conséquences de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Fonds estrien pour la lutte à la pauvreté et l'exclusion sociale

Fonds géré par l'Alliance

La CRÉ de l’Estrie a signé avec le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale une Alliance pour la solidarité et l’inclusion sociale. Cette Alliance permet la création du Fonds estrien pour la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale qui a pour mission de soutenir financièrement des initiatives, projets ou interventions pouvant intervenir à la fois sur les déterminants ou les conséquences de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Il répond à trois objectifs :

  • soutenir les démarches de concertation intersectorielle, de planification et d’intervention, dans une vision d’action intégrée;
  • mettre en œuvre des initiatives, projets et interventions visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, notamment les projets d’intervention en matière de développement social et communautaire, de lutte aux préjugés, de prévention de la pauvreté, d’aide à l’intégration en emploi, d’insertion sociale, d’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de pauvreté;
  • assurer le transfert des connaissances vers les communautés, en matière de développement des communautés et de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale.

Les sommes disponibles pour la période 2011-2015 totalisent 2 835 936 $. Un montant est réservé pour chaque territoire de MRC et il lui appartient de déterminer ses priorités. L’aide financière est versée sous forme de subvention. Toutes les demandes doivent être préalablement recommandées par l’instance de concertation locale.

Politique d'investissement du FLPE

Source: CRÉ de l'Estrie

 

 

Voir le Mandat PAGSIS